Le transport scolaire : à partir de quel âge ?

Au Maroc, le transport scolaire permet aux élèves habitant dans des zones éloignées de rejoindre plus facilement leur école. Ce moyen de transfert leur évite d’utiliser les transports en commun et de risquer retards, accidents et autres imprévus. Il épargne aussi aux parents de la contrainte de devoir les emmener eux-mêmes jusqu’au portail de l’établissement. De multiples avantages sont attribués à ce genre de service : gagner du temps, une meilleure organisation et une meilleure sécurité des enfants. Toutefois, se pose la question du transport scolaire : à partir de quel âge ? Est-ce que tous les enfants en âge d’y aller peuvent en bénéficier ? Si non, dans quelle mesure un écolier peut-il emprunter le bus scolaire ?

Les normes en vigueur

Au Royaume, les réglementations en vigueur fixe l’âge minimum d’accès au transport scolaire à 6 ans. Ce qui exclut donc les enfants de la préscolaire. Les écoles n’ont aucunement le droit d’assurer le transport des tout-petits. Ceux qui peuvent en bénéficier se limitent uniquement à ceux du primaire, du collège et du lycée. Les parents doivent comprendre que cette mesure a été établie afin de préserver la sécurité des élèves du premier degré.

Ici, le bus scolaire doit être conduit par un chauffeur certifié. Il ne peut circuler qu’avec 2 à 3 accompagnateurs adultes. Ces derniers peuvent être transportés debout ou assis selon la disponibilité des places. Toutefois, les  enfants à bord doivent tous être assis dans des sièges individuels équipés chacun de ceinture de sécurité. C’est stipulé dans les règlementations du transport scolaire au Maroc. Aussi, c’est ce que le ministère de l’Equipement et du transport préconise à travers le décret n°2-80-122 du 5 mouharram 1402 du 3 novembre 1981, se  portant sur les transports privés en commun de personnes.

Mais encore, tous les sièges des véhicules utilisés par le transporteur doivent mesurer 30 cm en largeur et en profondeur. Ils doivent être espacés de 55 cm à 1 mètre. Cela afin d’offrir confort et sécurité aux écoliers.

Pourquoi le transport des préscolaires est-il prohibé ?

En dehors de la petitesse de enfants des écoles maternelles, le transport de ces derniers est interdit par la loi pour raison de sécurité. C’est le cas au Maroc, comme dans beaucoup d’autres pays dont la France.

Au Royaume, les mesures imposées pour la taille des sièges ne conviennent pas aux tout-petits. Ces banquettes individuelles s’avèrent inadaptés au gabarit de ce petit public. Elles sont trop grandes et trop larges. Aussi, le dispositif de retenue de la ceinture de ces sièges sied davantage aux enfants plus âgés et plus grands. S’entêter à y placer de petits de 3 ou 4 ans peut rapidement devenir dangereux en cas de coup de freins brusques. Aussi, les marches d’accès des bus sont généralement trop hautes pour les préscolaires. Ces derniers pourraient avoir du mal à y monter et pour en descendre.

Afin d’éviter les éventuels accidents, il est toujours pratique d’inculquer les règles de bonnes conduites dans le car scolaire aux enfants : code de la rue et de la route, savoir-vivre à bord du bus. Or il n’est pas toujours très évident d’en transmettre les bases aux plus petits. Ils n’en comprennent pas toujours l’enjeu.