L’assistance scolaire maternelle : quelles sont les solutions ?

A la maternelle, les tout-petits découvrent l’école, son univers et ses rudiments. Ils y reçoivent les premières bases de leur éducation future : les chiffres, les formes, et le langage. A ce niveau d’études, on les encourage et les accompagne à apprendre. La plupart du temps, tous les petits écoliers y trouvent les bons repères. Toutefois, il arrive que quelques-uns aient besoin d’un suivi rapproché à travers une assistance scolaire maternelle. Ce type de soutien se décline sous diverses formes.

L’accompagnement scolaire classique

Avant d’opter pour telle ou telle solution, les parents avec l’aide de la maîtresse doivent déterminer les besoins de leur enfant et évaluer son niveau. Ils doivent se poser les bonnes questions: à quel type de difficultés fait-il face ? Faut-il le seconder dans une matière spécifique ou sur l’ensemble des matières à l’école ? Quels sont les objectifs à atteindre s’il faut lui imposer une assistance scolaire maternelle ?

Il existe diverses formules d’assistance scolaire maternelle que l’on peut prodiguer à un enfant : de la petite à la grande section. En général, un jeune écolier présentant des difficultés scolaires a du mal à se focaliser en cours. Peu réceptif, il peut être hyperactif ou au contraire extrêmement passif en classe. Il peut présenter un manque d’autonomie également dans la réalisation des activités scolaires et parascolaires. Pour y remédier, l’assistance scolaire classique dont le soutien scolaire à domicile constitue la solution la plus commune.

Un enfant qui est peu autonome et qui nécessite une aide rapprochée, aura besoin de cours particuliers : à domicile, à la bibliothèque ou entre les heures de classe. Il en va de même pour un écolier timide. Celui-ci a généralement du mal à s’exprimer devant un large auditoire et nécessitera le cadre intimiste des cours particuliers pour s’appliquer. Si l’enfant aime travailler seul, des cahiers de soutien peuvent suffire. Dès lors, les parents devront assurer le rôle d’encadreurs.

Le but d’une assistance scolaire maternelle sera de canaliser et de donner à l’enfant de bonnes méthodes de travail. Ainsi, il n’aura plus besoin d’appui extérieur. Il gagnera en confiance tant à la maison qu’en classe. Il sera alors apte à maitriser les cours de pré-maths, de numération, de lecture, de graphisme, de langage, et de reconnaissance de sons.

L’assistance scolaire personnalisée

L’ASP ou assistance scolaire personnalisée s’effectue en ligne. Ce service est disponible à travers des plateformes sur internet. Celles-ci ont pour but d’aider l’écolier à mieux comprendre les matières enseignées en classe. Pour y accéder, il faut s’inscrire. C’est souvent gratuit.

Ce type d’aide scolaire est personnalisé. Il s’adapte aux difficultés et aux besoins de l’enfant. Ici, l’assistance prodiguée est établie en fonction du programme élaboré par l’Education nationale. Elle sert à seconder l’élève dans les matières difficiles ou à l’assister pour ses devoirs à la maison. En ce qui concerne les maternelles, il revient aux parents d’appliquer l’ASP vu que cela se fait en ligne. Les cours proposés concernent le son, le langage, la lecture, le graphisme, et le positionnement dans l’espace. Cela prend généralement la forme d’exercices interactifs comme des jeux, des comptines et des tests ludiques. La liste des matières traitées est exhaustive et se limite aux cours appliqués en classe.